méchamment


méchamment

méchamment [ meʃamɑ̃ ] adv.
XIVe meschanment, pour méchantement; de méchant
1D'une façon méchante, avec méchanceté. cruellement, durement. Agir, parler méchamment. Il s'appliqua « méchamment à prendre un air indifférent; ce qui peinait le pauvre vieux » (R. Rolland).
2Fam. (intensif) Très. drôlement, vachement. On est méchamment en retard.
⊗ CONTR. Gentiment, humainement.

méchamment adverbe De façon méchante, dure : Agir méchamment. Familier. Très : Il était méchamment en colère.méchamment (synonymes) adverbe De façon méchante , dure
Synonymes :
Contraires :

méchamment
adv. Avec méchanceté.

⇒MÉCHAMMENT, adv.
A. — 1. Vx. [Correspond à méchant A 1; en parlant de choses] Synon. mal. L'Empereur a lu (...) Mélanie de La Harpe, qu'il a trouvée méchamment conçue et fort mal exécutée (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t.1, 1823, p.929). La nature n'était pas muette chez le pauvre diable, et sa colonne vertébrale, toute méchamment tordue qu'elle était, n'était pas moins frémissante qu'une autre (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p.430).
2. Pop. [Correspond à méchant A 2] Beaucoup, très. Synon. extraordinairement, fameusement. Il était méchamment fringué! (Lar. Lang. fr.). Il était méchamment tard quand je suis arrivé (Lexis 1975).
B. — [Correspond à méchant B; en parlant de pers. ou d'animaux] Avec cruauté, méchanceté. Synon. cruellement; anton. gentiment, humainement. Disant à haute voix qu'ils avaient méchamment, traîtreusement, damnablement (...) occis le duc de Bourgogne (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t.4, 1821-24, p.327). Ma mère, un petit serpent m'a blessé Méchamment, dit-il, de sa dent cruelle (LECONTE DE LISLE, Poèmes ant., 1874, p.170):
♦ ... un jour, on ne sait pourquoi, du fait que ses citoyens coupent méchamment les arbres, que son prince enlève vilainement une femme, que ses enfants adoptent une mauvaise turbulence, il est perdu.
GIRAUDOUX, Guerre Troie, 1935, II, 13, p.188.
Prononc. et Orth.: []. Ac. 1694 et 1718: mescham-; dep. 1740: mécham-. Étymol. et Hist. 1. ca 1280 mescheandement «misérablement, malheureusement» (G. D'AMIENS, Escanor, 8167 ds T.-L.); 1370-72 mescheantment (ORESME, Ethiques, éd. A. D. Menut, p.131); 2. XVe s. [date du ms] «d'une manière méchante» (LAURENT, Somme, ms Troyes, f° 99 v° ds GDF. Compl.). Dér. de méchant; suff. -ment2. Fréq. abs. littér.:175.

méchamment [meʃamɑ̃] adv.
ÉTYM. XVIIe; meschanment, v. 1361; pour méchantement; de méchant.
1 D'une façon méchante (II.), avec méchanceté. Cruellement, durement, mauvaisement. || Agir, parler méchamment. || Tourner méchamment en ridicule (→ Imposer, cit. 31). || S'emparer (cit. 14) méchamment des faiblesses d'autrui. || Rire méchamment (→ Étudier, cit. 27).
0 (…) il s'appliqua alors méchamment à prendre un air indifférent à la suite de l'histoire; ce qui peinait le pauvre vieux.
R. Rolland, Jean-Christophe, L'aube, II, p. 44.
2 Fam. Fortement, puissamment. || Il a méchamment bossé, travaillé pour y arriver.
CONTR. Bénignement, gentiment, humainement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • méchamment — (mé cha man) adv. Avec méchanceté. •   Combien les lunettes nous ont elles découvert d êtres qui n étaient point pour nos philosophes d auparavant ! on entreprenait méchamment l Écriture sainte sur le grand nombre des étoiles, en disant : il n y… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MÉCHAMMENT — adv. Avec méchanceté. Il a dit cela méchamment. Ce fait est très méchamment inventé …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MÉCHAMMENT — adv. Avec méchanceté. Il a dit cela méchamment. Il s’est comporté très méchamment en cette circonstance …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • méchamment — adv. Très, beaucoup : C est méchamment chié …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • méchamment — adv. méshamê (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • durement — [ dyrmɑ̃ ] adv. • 1080; de dur ♦ D une manière dure. 1 ♦ (Concret) Rare En opposant au toucher, à la pression une forte résistance. 2 ♦ (Abstrait) Cour. D une manière pénible à supporter. Il a été durement éprouvé par cette perte. Enfant élevé… …   Encyclopédie Universelle

  • cruellement — [ kryɛlmɑ̃ ] adv. • XIIe; de cruel 1 ♦ D une manière cruelle, féroce. ⇒ méchamment. Traiter qqn cruellement. ⇒ brutalement, durement, rudement. 2 ♦ D une façon douloureuse, pénible. ⇒ douloureusement, durement, péniblement. Faire cruellement… …   Encyclopédie Universelle

  • Bastide (Ville) — Pour les articles homonymes, voir Bastide. Une bastide (de l occitan bastida) est le nom désignant trois à cinq cents[1] villes neuves fondées dans le sud ouest de la France entre 1222 et 1373, répartis sur 14 départements. Entre la croisade des… …   Wikipédia en Français

  • Bastide (ville) — Pour les articles homonymes, voir Bastide. Une bastide (de l occitan bastida) est le nom désignant trois à cinq cents[1] villes neuves fondées dans le sud ouest de la France entre 1222 et 1373, réparties sur 14 départements. Entre la croisade des …   Wikipédia en Français

  • gentiment — [ ʒɑ̃timɑ̃ ] adv. • v. 1200; gentil(le)mentXIIe; de 2. gentil ♦ D une manière gentille. Accueillez le gentiment. ⇒ aimablement. Elle a gentiment proposé son aide. ⇒ obligeamment. Sagement. Jouez gentiment. ⊗ CONTR. Méchamment. ● gentiment …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.